Le budget 2017 de la CCVE voté à l’unanimité

visuelBP2017

En 2017 la CCVE investira environ 20 Millions d’Euros pour construire l’avenir du Val d’Essonne.

Parmi les investissements les plus structurants pour le territoire, on peut citer :

  • L’Aquastade du Val d’Essonne pour 8 M€
  • Les travaux pour l’accès au Très Haut Débit pour 1 M€
  • La Desserte du Val d’Essonne pour 600 000 €
  • L’aménagement de la Sablière du Tertre à La Ferté Alais pour 370 000 €
  • L’aménagement pour des activités économiques de l’ancienne Base Aérienne 217 (partie située sur Vert-le-Grand et Leudeville) pour 340 000 €
  • L’aménagement d’itinéraires de promenade sur les bords de la vallée de l’Essonne dans sa partie située sur le Val d’Essonne pour 300 000 €
  • La vidéoprotection pour 250 000 €

La CCVE doit faire face, comme toutes les collectivités, aux baisses de dotation de l’Etat : environ 325 000 € perdus en 2017 par rapport à 2016.

La CCVE doit aussi absorber des décisions de l’Etat prises sans aucune concertation avec les collectivités locales telles que l’augmentation du point d’indice des fonctionnaires, la revalorisation de carrières de l’ensemble des catégories d’agents, ou l’augmentation des charges qui alourdissent la masse salariale.

Malgré ces difficultés imposées, et grâce à une gestion rigoureuse de ses dépenses, la CCVE n’augmentera pas ses taux d’imposition en 2017.

Elle conserve une capacité à investir pour l’avenir et peut tenir le Plan Pluriannuel d’Investissements qu’elle s’est fixée.

Au 31 décembre 2016, la CCVE n’avait aucune dette. Afin de financer les travaux de l’Aquastade, la CCVE contractera en 2017 un emprunt à hauteur de 7 M€ sur 20 ans.

Informations supplémentaires